Saint-Pierre... A Nous de Choisir...

Informations en temps réel

posté le 08-06-2018 à 11:42:57

Il est temps de changer de méthode !

 

 

Un illustre imbécile de la règlementation lors d'une visite escortée d'une escouades de policiers municipaux me déclarait devant témoins:

"Nous ne sommes plus au temps des colonies"

(allusion raciste vu mes origines pas très éloignées des siennes) 

 

Ma réponse à ce petit sous-fifre,  orgueilleux, hautain et méprisant comme  une petite bourgeoise du XVI ème arrondissement et  dont "la cervelle ne rentrerai pas dans un dé à coudre " , aussi inéfficace

que l'élu dont il dépend  est la suivante...

 

 

 

 Ce que les politiques élus et installés dans leur petit confort municipal n'ont pas compris... 

C'est que de nos jours, et de plus en plus, les citoyens veulent que les élus prennent des décisions transparentes et équitable après concertation des populations concernées.

 

 

 

Le contexte économique et social de plus en plus catastrophique de la ville de Saint-Pierre pourrait avoir une influence sur les intentions de vote à la prochaine élection  municipale de 2020.

 

 Trop de mesures inadaptées au monde du commerce et du tourisme sont laissées sur la touche par des élus passés  maitres dans l’art de l’improvisation et occupant des postes qu’ils ne maitrisent pas.

 


 
 
posté le 08-06-2018 à 11:55:46

C'est l'heure du bon sens...

 

 

 

 

  Ha! ces hommes politiques...

qui ne pensent qu'à notre bonheur la veille de chaque élection et qui dès qu'ils sont élus ne cessent de nous mettre des bâtons dans les roues et de nous prendre pour des cons...

Leurs méthodes:

la langue de bois et diviser au maximum pour mieux régner !

 

Ces comportements de vieilles canailles, spécialistes en falsifications, mensonges, promesses, combinaziones et tripatouillage en tous genres, au jeu de "je te beurre la raie", sont depuis longtemps "Médaillés d'or".

 


C'est pas gentil me dira -t -on !

mais nous sommes bien de dessous de ma réalité !

 

 


 
 
posté le 09-06-2018 à 16:14:15

Présentation du blog

 

 

 

 

 

 

Ce blog d'informations essentiellement axé sur la vie municipale à St Pierre est destiné à tous ceux qui se sentent un lien affectif avec la ville de St Pierre, où malheureusement dans bien des cas, l'intérêt général est souvent bafoué.

 

 

Cette vérité que l'on fait semblant de ne pas voir tellement elle est dérangeante et moche qu'on préfère l'habiller de mensonges.

 

Cessons donc, comme certains élus d'aller de l'avant en marchant à reculons et offrons à nos futures élites l'occasion de   travailler COMME IL SE DOIT  uniquement pour l'intérêt général des citoyens.

 

Dans ce blog, nous développerons au gré de l'actualité et sans tabous les nombreux sujets qui préoccuppent le citoyen, qu'ils soient mineurs, majeurs, actifs ou retraités.

 

La vie économique de la cité y tiendra une place  importante, l'inutilité de certaines manifestations  qui n'apportent rien aux commerçants de la ville, le développement improvisé des quartiers, comme par exemple le grand ratage du quartier du marché couvert, le douloureux chapitre du ramassage des ordures ménagères, des encombrants, du balayage des rues et l'état de saleté de nos artères,  les dégradations enregistrées dans certains secteurs comme le front de mer de St Pierre abandonné à des hordes de piqueniqueurs et de campeurs, les nuisances liées au bruit et aux incivilités de certains habitants, la liste n'étant pas exhaustive et les sujets variés et nombreux, les débats seront largement ouverts aux lecteurs qui désireront donner leur avis.

 

 

 

 

 

Nous saluerons, comme il se doit le dévouement et le travail des élus "qui mouillent la chemise"... il y en a...comme nous dénoncerons le laxisme destructeur et les incompétences  d'autres qui en usant de pouvoirs acquis par les urnes n'ont pas les comportements qu'il faudrait  s'autorisant avec beaucoup de courage, des débordements et des dérapages excessifs, allant jusqu'à se faire inutilement des ennemis.

 

Ce blog, bien entendu, s'inscrit dans la ligne droite de cet élan de moralisation voulu par les candidats à la présidence dont il est difficile de percevoir encore les résultats, tant sur le plan national que municipal.

 


Nous espérons retenir l'attention de tous les citoyens             Saint-Pierrois, et ralier bon nombre de mécontents.

 

 

Si comme nous...

"demain St Pierre "

Vous concerne et vous préoccupe,

 

Si comme nous...

 Vous êtes partants pour améliorer votre qualité de vie

et celle de vos enfants,

 

Si comme nous... 

Vous en avez 'Ras la casquette" d'une bande d'insolents qui nuisent à la politique municipale, au conseil municipal et au Maire en particulier...

 

         Nos colonnes vous sont largement ouvertes...                             

         

       

 

 


 
 
posté le 09-06-2018 à 19:00:55

C'est un choix qui vous appartient.

 

 

A deux années   des élections municipales, nous avons le temps de choisir, d’expliquer et de rassembler les électeurs qui auront le choix d’avoir des dirigeants honnêtes et intègres pour redonner aux Saint-Pierrois une confiance envers une municipalité au service et à l’écoute de ses citoyens.

Cette consultation est très importante pour notre avenir et c’est un choix qui nous appartient à nous les Saints-pierrois,  le choix de devenir réellement la capitale du sud et non pas la ville sinistrée et sale que nous connaissons où la délinquance progresse chaque jour davantage.


 


 

 Nous espérons que les nouveaux élus feront une campagne positive avec plein d’idées nouvelles pour faire évoluer et avancer la Capitale du Sud avec au programme, développer la solidarité envers les plus démunis, bâtir notre avenir,  prendre soin de nos aînés,  prendre soin des familles,  prendre soin des jeunes.

Parce qu'on a besoin les uns des autres!

 

Développer l’esprit d’initiative, protèger nos commerçants de manifestations intempestives qui ne  profitent qu’aux seuls organisateurs, assainir certains quartier du centre ville, rendez vous de délinquants de toutes sortes…Un vaste programme s’élaborera dans les deux années à venir en installant une relation de confiance aujourd’hui totalement disparue…Vaste programme d’une simplicité délirante qui a complètement échappé à nos élus du moment.

 

Nous en avons assez d'avoir affaire à des  

 acrobates de l’illusion,  à des vrai magicien de la fiction,  à ces narcissiques  manipulateurs à l'égo déleusuré, à ces  beaux parleurs ,  admirateurs d'eux  même et "branleurs" de naissance !

Voilà Monsieur le Maire, les boulets dont il faudra vous séparer si vous voulez conserver comme par le passé notre confiance . 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 10-06-2018 à 08:10:53

Saint Pierre, ville sans règlementations...

 

 


 


 D'une manière générale, les villes touristiques du monde
entier travaillent avec application et précision dans les détails
les plus subtiles afin de rendre plus attrayantes leur cité balnéaires. Rendre plus sympathique aux yeux de nombreux visiteurs les endroits les plus visités, telle est ou devrait
etre la vocation majeure de ceux qui se voient confiées les
lourdes tâches de direction du tourisme et de toutes les animations qui en découlent.
 

 

St Pierre, pompeusement baptisée "Capitale du Sud" dispose pourtant d'atouts considérables à faire pâlir d'envie de nombreuses  stations balnéaire européennes. 

 

Hélas ! ce don inespéré du ciel et de la nature est inexploité, uniquement par la faute de l'incapacité d'une poignée d'administratifs, trop souvent en hibernation et placés à ces postes sur reccomandation. 

  

 

 

Boycotter, saboter, ralentir, déconstruire l'avenir d'une ville disposant d'unel potentiel touristique est une abération incroyable et incensée!

A croire que certains ont des aspirations pour tout gacher en permanence... 

 

Et comme toujoursLa réalité réside dans le fait que mettre des "ptits copains" profanes en la matière à ces postes à responsabilité amène irremmédiablement à des ralentissements et à des cafouillages du  aux compétences limitées de ces responsables.

 

Un bon chef, un vrai chef est celui "qui place l'homme qu'il faut à la place qu'il faut ! 

 

 A St Pierre, un enseignant, puis un infirmier s'occupe des commerçants ... Et voyez ce que cela donne...

 

Devant l'ampleur des dégats et des dégradation qui ne cessent de s'amplifier, le charme et le cachet touristique de la Capitale du Sud 5dépendant d'un "je m'en foutisme" total des services municipaux et de quelques chefs de services arrogants n'osant pas affronter le terrain), est entrain de disparaitre. 

 

Le manque flagrant d'entretien des lieux et des sites touristiques, du au laxisme et à l'incompétence de ces "ptits

chef de service" sont la preuve irréfutable de ce laisser aller

général que nous dénonçons.

 


Un exemple significatif que le petit arrogant prétencieux de la règlementation(juste bon à s'en prendre aux femmes) n'a pas encore résolu et ce depuis 2013: le panneau publicitaire 3m x 4m posé illegalement et sans autorisations sur les murs du marché couvert, portant la marque de "Margouillat Kréol" est encore à ce jour en place malgré les nombreuses demandes de notre part de le retirer. Laxisme, incompétence de rond de cuir, volonté délibérée de nuire...

Ou tout simplement "je m'en foutisme" ! 

 

 

  Quand l'arrogance masque l'incompétence... 

 

 

Sur le front de mer, nous assistons depuis plusieurs années

à unenvahissement quotidien de "pickniqueurs" qui squattent les pelouses enoubliant chaque fois d'emporter  leurs déchets.

Une fois de plus nous nepouvons que constater l'immobilisme des responsables inaptes à réagir,

ce qui conforte cette propension qu'ont les occupants à se considérer commeles légitimes propriétaires de cette bande côtière oùdepuis peu des tentes de camping se sont implantées.

 Ces petites tentes risquent fort de se transformer en cabanes qui cèderont vite la place à un contenaire qu'un "ptit copain" de la mairie officialisera bientôt.


L'auto destruction de la promenade qui longe la plage semble programmée où chaque jour apparaissent de nouveaux problèmes qui mettent en péril l'avenir économique et touristique  de notre ville.

Allons nous faire de la zone balnéaire une zone infréquentable comme le sont devenus les abords du marché couvert où les caméras n'ont rien changé à la délinquence.

 

Nous signalerons également l'occupation illégale de marchands à la sauvette en plein centre ville, réalité que plus personne conteste, l'état de saleté de nos rues où le balayage se fait au gré du bon vouloir des employés municipaux, les nids de poule et l'état général de nos rue avec  ses trottoirs "casse-gueules", le ramassage des poubelles en plein milieu de la journée, occasionnant des embouteilleges monstres, la prolifération des camions bar, l'état des bâtiments public soit disant classés, le problème des clochards, marginaux, ivrognes et autre malades qui donnent une image déplorable de la ville, enfin l'assainissement du quartier du marché couvert qu'un élu prend un malin plaisir à freiner pour ne pas dire saboter...

 

Que fait le maire pour remédier à ce désordre dont il ne peut ne pas être informé ?

Pour quelles raisons n'applique t il pas son devoir de police ?

Où est notre élégante police municipale pourtant dotée de matériel performant ?

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 
 
 


 
 
posté le 10-06-2018 à 09:08:40

a travers la ville...

 

 

St Pierre dispose d'un capital culturel considérable

 

 

 

La mairie, ancien bâtiment de la compagnie des Indes est une curiosiité à ne pas manquer 

 

 

 La mosquée fait référence à une nombreuse communauté musulmane d'origine indienne...

 

 

 


Plusieurs temples Tamoul  sont fréquentés par

la communauté Indienne,

Les "Malbars" comme on les désigne à La Réunion,  

 

 


 Le temple dédié à Guan Di a été édifié, sur les hauteurs de Terre-Sainte, dans la plus pure tradition.

Sa charpente commandée en Chine a été assemblée par des ouvriers spécialement venus des provinces chinoises.

Il aura fallu 5 ans pour la construction de cet édifice qui est le fruit de donateurs privés et publics. 

 

 

  Le temple Chinois de la rue Ary et Marius Leblond abrite de nombreuses tentures  anciennes 
 

 

 

 


Cette église d'inspiration Malgache se situe à Ravine Blanche, un quartier de la villede Saint-Pierre situé à l'Ouest du centre ville. 

 

 

 

      70, rue Auguste Babet. Eglisse paroissiale St Pierre- St Paul et un peu plus bas la Vierge et Saint-Expédit dans une petite grotte rouge au lieu-dit « Lourdes ».

 

 

Aux pieds des montagnes, St Pierre est le point de départ de nombreuses excursions

 

 

 

 

 

 

 

 

 En empruntant la célèbre "route aux 400 virages", vous vivez une véritable aventure et découvrirez l'étonnant village de Cilaos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 10-06-2018 à 15:32:49

«Démocratie, éthique et gouvernance: des élus au service de leurs citoyens».

 

Les actions qu’il faut mener  pour conserver ou regagner la confiance des citoyens.

 

 

 

 

Les élus municipaux jouent un rôle essentiel dans notre mode de vie démocratique, ils  interviennent dans la vie quotidienne des collectivités et des particuliers. Ce faisant, ils s’efforcent de contribuer de façon positive à la qualité de vie de tous.


Qu’ils donnent des conseils, élaborent des politiques ou fournissent des programmes ou des services directs, ces  hommes et ces femmes que nous élisons car nous leur accordons notre confiance’engagent à :

 

-agir dans l’intérêt du public.

-agir avec intégrité.

- agir dans le respect des autres.

- agir avec compétence et dévouement.

 

 


 
 
posté le 11-06-2018 à 06:19:17

Si j'étais l'élu du marché du marché couvert...

  
Si j'avais cette charge dont personne ne veut et qui a été confiée  jusqu'à  présent qu' à des novices sans expérience    qui n'en ont jamais eu "rien à cirer", je commencerai par une approche pédagogique du problème en ouvrant le débat par une concertation afin de mieux cerner tous les problèmes rencontrés sur le terrain.  
 
Contrairement aux arrogants complètement ignorant du monde des petits commerçants, je  recevrai humblement et individuellement chaque exposant afin de leur expliquer, sans leur mentir,  le comment et le pourquoi il est urgent de remettre de l'ordre dans ce gigantesque bourbier que la municipalité a toujours considéré comme un furoncle sans jamais y apporter, en quinze ans de mandature, la moindre réforme.
 
La méthode Bellon de penser que "le marché couvert est une bombe à retardement" n'a jamais porté ses fruits et les résultats enregistrés sont jusqu'à ce jour pitoyables. Je tenterai d'expliquer que la première règle à observer est le respect d'une charte de citoyenneté, respect du voisinage, respect de la clientèle, propreté, etc... Un premier travail que les assoupis de la règlementation ont été incapables de réaliser en quinze ans... 
 
Compte tenu du grand  désordre qui règne dans ce marché où  depuis plus vingt ans, chacun fait ce qu'il veut, la première des règles serait d'établir un règlement, de le faire appliquer après l'avoir fait approuver par écrit.
 
A l'heure où la métamorphose du quartier va placer le marché couvert au coeur du centre ville et où un budget conséquent va être aloué pour une grande transformation de cet espace classé, un changement radical des mentalités et des comportements doit être opéré au risque de voir "déporter" la cinquantaine de ces petits commerçants dans un autre espace excentré et laisser  ce magnifique emplacement à des boutiques plus luxueuses qui seront attribuées à la tête des clients.
  
Voilà le risque encouru par les actuels occupants du marché s'ils continuent d' apparaitre comme la  caricature négative de la société réunionnaise, que les visiteurs étranger ne manquent pas de railler.
 
La politique mise en oeuvre  actuellement par la municipalité consiste à laisser pourire cette situation afin de provoquer le prétexte de "déporter" ces encombrants petits commerçants  reconnus en coulisse,  incapables d'évoluer et inaptes à redorer le blason, à réhausser le standing de ce quartier appelé à devenir la vitrine de la ville de Saint Pierre. Vu l'état actuel des lieux, un long travail reste à faire...
 
Si l'on en juge par le nombre de box fermés et l'exclusion du marché de toutes les manifestations commerciales de la ville,   la volonté municipale d'asphyxie est une évidence. L'associations des amis du quartier du marché couvert qui a fait plus de vingts propositions d'animations concernant le marché s'est vu à chaque fois reconduite et "menée en bateau", promesses après promesses, mensonges après mensonges, par notre   élu, infirmier de profession, peu concerné par l'avenir de ces petits commerçants qu'il semble mépriser.
 
Des mesures discriminatoires visant à écoeurer certains exposants  en les asphyxiant financièrement en utilisant les pouvoirs que lui donne sa fonction sont mises en oeuvre par l'élu en charge du marché qui espère par ces basses manoeuvres décourager et annihiler toutes les propositions qu'on lui repproche d'avoir écarter sans autres formes de réponses que des silences  dédaigneux et méprisants. 
 
Si ce personnage qui se prend de plus en plus au sérieux désirait se faire des ennemis, qu'il soit rassuré, c'est fait. S'il voulait par la même occasion créer des oppositions à la municipalité actuelle, qu'il se rassure encore, le processus est "en marche" depuis qu'on a tous compris que si on avait besoin de rien, nous pourrions compter sur lui...
 
Cet individu à l'égo démesuré devrait mesurer la portée négative de ses comportements, qui indirectement portent un réel préjudice au Maire car ce n'est pas en brimant, en pratiquant une politique de l'a-peu-près, du laisser aller, de l'arrogance et du négligé qu'on gère une mairie...
 

Nos deux associations, organisatrices des festivités des semaines de l'Afrique du Nord et du rassemblement des commerçants du quartier du marché couvert ont toujours répondu favorablement présentes aux sollicitations municipales du maire lors des préliminaires de chaque élection.
Leurs adhérants comprennent mal le comportement discriminatoire et ouvertement destructeur d'un adjoint dont le rôle, semble t il, est d'anéantir, de détruire une institution telle que le marché couvert. 
Ce rôle de fossoyeur sera, nous n'en doutons pas, sanctionné.
Ce à quoi nous nous emploierons dans un avenir très proche.
 

 

La seconde démarche envisagée pour une meilleure entente des exposant serait de regrouper tous les exposants au sein d'une association afin d'avoir des interlocuteurs crédibles détenant souvent les solutions les plus fiables pour regler tous les problèmes mineurs. Là encore l'attitude outrageante et arrogante, qui relève des anciennes habitudes d'administrateurs d'une autre époque, n'a pas favorisé le rapprochement entre exposants encore trop souvent compléxés et responsables municipaux  improvisant des méthodes encore calquées comme l'étaient  trop souvent celles entre maitres et serviteurs...
 
Une association de ce type aurait permis en premier lieu de fixer une liste des urgences, des aménagements ciblés comme par exemple le problème des affreuses baches vertes qui défigurent l'entrée sud du marché, une aire de parking livraison réservée aux exposants, un local à poubelles, le respect des lignes jaunes, ainsi que de nombreuses questions comme les obligations d'ouvertures ou l'attribution des emplacements à de veritables professionnels, ce qui aurait évité de rencontrer bon nombre de fantaisistes qui, une fois compris que ce job est moins lucratif qu'il ne l'aurait pensé, n'assurent plus q'un minimum de présence avant d'abandonner les lieux.
 
On ne peut as évoquer l'histoire de ce marché sans parler de l'association des amis du marché couvert qui depuis plusieurs années espérait redonner un élan de dynamisme à la vie du marché. Cet élan débuta au temps où l'ancien élu "hérita du bébé" dont personne ne voulait.
Le glorieux et vénérable élu avait une conception bien particulière de la façon dont gérer la vie du marché, attribuant des stands à certaines personnes dont très peu se sont enracinées. 
 A cette époque, l'association avait lançé l'idée de foire mensuelle de brocante dont la première édition remporta un réel succès avec plus de cent exposants. Cette manifestation, avec la complicité de certains municipaux  fut aussitôt confiée à une association para municipale qui en retira des bénéfices conséquent en triplant le prix de l'emplacement, avant de faire capoter la manifestation au détriment du développement du quartier. Singulière façon de vouloir développer le quartier qui parrallèlement souffrait des travaux qui venaient à peine de débuter.
 
Le trait de génie accidentel qui auréola la mandature de cet élu fort sympathique fut d'attribuer la sinistre salle d'exposition "François de Clapier"du marché à un snack bar qui officie encore aujourd'hui avec toujours le même succès.
En accordant la jouissance de la terrasse actuelle du snack, il  expulsait sans en avoir l'air, les "dealers"et les marginaux qui officiaient en toute impunité sur ce secteur du marché. 
  
La dernière élection municipale fut l'occasion de refiler le boulet du marché couvert à un charmant garçon qu'on aurait pu penser qu'il soit sincère, honnête, franc et enfin décidé à remettre de l'ordre dans ce gigantesque merdier. Nous allions vite déchanter et nous apercevoir que ce rusé menteur allait tout faire ou plutôt ne rien faire pour relancer la dynamique citoyenne et commerciale du quartier.
 
La première des trahisons fut de nous contraindre à abandonner le projet de brocante par des mesures discriminatoires à notre égard. Contraintes qu'il n'a jamais imposé aux organisateurs usurpateurs de notre projet.
 
Une proposition d'organiser un marché de nuit fut laissé en suspend, ce qui permit à une société étrangère à la ville de s'installer une fois par mois en nocturne sur le front de mer. Il est vrai que si l'association des vieux commerçants de St Pierre avait été plus réactive, cette attribution n'aurait jamais du avoir lieu.
 
Nous avions fait la proposition de rassembler chaque mercredi devant le marché les fleuristes et des marchands de produits bio, encore une proposition reçu très favorablement et  directement balançée aux oubliettes.
 
Nous avions également proposé de rendre les rues adjacentes du marché piétonnes en commençant par un test le samedi. Ce qui aurait permis aux riverains d'installer des terrasses sur leur devantures, là encore et d'autres élus motivés par cette initiative peuvent l'attester, le projet a été applaudi et relégué au fond d'un tiroire.
 
Nous avions réitéré l'idée d'ouvrir les portes du marché tous les mercredi à d'autres forains, expérience que nous avions expérimenté il y a quelques années et qui avait eu beaucoup de succès. Pas de problème, on se voit la semaine prochaine...
  

La liste de toutes ces propositions d'animations dont aucune n'a été jugée opportune par le boyscout en charge de développer le marché ne s'arrête pas là, mais nous terminerons par la dernierre crasse qui nous a été infligée par l'extravagant monsieur Bellon:  

Après nous avoir été convoqué par deux fois pour attribuer à l'association un box qui devait servir de salle d'exposition et d'un lieu d'animation culturel, après nous l'avoir certifié oralement devant témoins dont un élu et un proche collaborateur du maire, un réponse par courrier, dans un langage loconique devait nous signifier que ce box ne serait pas attribué.
Cette décision fut ressentie comme une brimade de plus, que beaucoup ressentirons comme un affront. 
 
Persuadé  que la parole d'un élu avait valeur de contrat, nous avions obtenu auprès de l'élu chargé de la dynamisation du centre ville les crédits nécessaires à l'aménagement de la salle d'exposition, nous avions déjà plusieurs demandes d'exposition, une école de peinture devait se tenir chaque mercredi pour initier les enfants de la ville à la peinture et un contact avait été établi pour lancer des cours d'"arthérapie" avec une artiste peintre très connu sur la place de St Pierre. 
 
Cette volte face de l'administration eut un effet dévastateur auprès de nombreux exposants du marché qui abandonnèrent tout espoir de changement.
  
Aujourd'hui, rien a véritablement changé si ce n'est que l'élu Bellon et sa suite se sont fixé un but, virer le président de l'association qui  
 
  
  
   
 
à suivre 
    
   
 
 
 
 
 
 
 
à suivre 
  

  

 
  
 


 
 
posté le 13-06-2018 à 12:02:11

Où en sommes nous ?


Après le refus de nous attribuer le box qu'il nous avait promis, nous avions même pensé à stopper toutes nos activités associatives.
Ayant coupé tous les ponds avec le menteur en chef de la règlementation et devant la déception générale des membres de l'association, après mûre reflexion nous avions décidé en petit comité de nous mettre un temps en sommeil et d'attendre une periode plus propice comme des élections pour relancer la machine.
 
Nous approchons à petits pas de la prochaine échéance et selon certains échos, nous risquons de voir apparaitre des nouvelles têtes qui d'ici là auront le temps de nous présenter autrechose que la mayonnaise  de l'actuel gargotier.
 

En deux ans ou presque, beaucoup d'évènements peuvent arriver.  Toujours animés d'un enthousiasme de voir changer les choses, nous nous emploierons comme il se doit, dans un militantisme attentif à oeuvrer pour le changement.  
  
D'ici fin 2018, nous reprendrons la parution de notre bulletin mensuel comme ce fut le cas jusqu'en 2015. Ce formidable moyen de communication très apprécié des riverains et de certains élus était adressé à toutes les instances administratives de la ville ainsi qu'aux riverains du quartier du marché couvert.
 
 Notre quartier dont les aménagements ne sont pas terminés s'est agrandi de quelques rues avoisinantes, ce qui double le rayonnement que nous avions à l'époque. Nous avons là un formidable terrain de manoeuvres que nous tâcherons d'exploiter au mieux.
 
N'ayant pas l'habitude d'abdiquer ou de baisser les bras,  avec le concours de quelques nouveaux arrivés et de quelques anciens fideles   qui ont apprécié nos initiatives passées, nous  renouvellerons haut et fort tous nos espoirs  de transformer  ce quartier et d'en faire un quartier à part entière de la ville. 
 
"Quand il y a une volonté, il y a un chemin..." 
 
 
  
 


 
 
posté le 14-06-2018 à 06:31:02

A quelle sauce mangera t on les petits commerçants du marché couvert ?

 

 

 Le marché couvert de Saint-Pierre, espace abandonné  où depuis  plus 20 ans  aucune disposition n’a été envisagée afin de revaloriser un endroit stratégiquement  bien placé appelé à devenir par son caractère historique et architectural le site touristique incontournable de la région. 

Déserté par les gens respectables le marché couvert s'est forgé une réputation sulfureuse qui lui colle encore aujourd'hui à la peau et  qu'il sera difficile de gommer.

Quelles sont les raisons pour lesquelles le maire n’a jamais osé remettre

de l’ordre dans ce capharnaum, laissant chacun des responsables successifs impoviser  des méthodes  aussi  étranges que fantaisistes, qui n'ont fait qu'accentuer le désordre de ce qui est toujours un vrai "bazar".       

En confiant ces charges à hauts risques à des amateurs sans aucune expérience du privé et dont, l’orientation professionnelle de fonctionnaire ne les prédisposait pas à gérer des commerçants pour le moins turbulents, c'était inévitablement  vouer la situation à l'chec. 

 

Nous avons du supporter pendant presque  vingt ans le mandat d'un discret agriculteur, il est vrai qu'en ce temps là on vendait encore quelques  légumes dans le marché, les  extravagances d’un enseignant fort sympathique pour finir depuis peu avec un piqueur de fesses ayant de vagues notions de communication, de psychologie et de rendement...

 

Certains pourront penser que les paroles s’envolent et que notre disparition de la vie associative et professionnelle permettra à ces contrefaçons de dirigeants politiques de continuer de dicter à des minorités soumises des  oukases, feignant avec une hypocrisie même pas dissimulée, de les protéger et de les défendre…

Mais les temps changent, le monde évolue et les locataires du marché ont tout de même assez évolués pour comprendre à quel point on s'est moqué d'eux... Au regard de l'argent dilapidé en indemnités, en subventions "bidonds", en voyages et autres prétextes divers, vous comprendrez pourquoi nombre de nos commerçants  s'indignent et commencent à le dire... 

    

De source bien informée,  6 millions d'euros pourraient être alloués aux transformations du marché...de quoi imaginer des boutiques du style "capitainerie" bis. Boutiques qui semblent être attribuées plus facilement que le box 609...  

Vont ils garder les bruyants, turbulents et encombrants petits commerçants du marché ou envisage t on de les parquer quelque part ailleurs ?

  Viendra t on un jour annoncer, qu’en raison des travaux les exposants seront déportés dans un autre lieux, et ce jusqu’à nouvel ordre ?...

 

Amis du marché couvert, vous qui etes là pour certains depuis plus de cinquante ans, vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenus ! 

 

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Moralité
Transparence
Concertation
Participation